Association des Barmen de France

Fédération des Métiers du Bar

Logo IBA

International Bartenders Association

Suivez-nous sur :

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc LinkedIn Icône

© 2019 par Toucan Digital

La SCOTT

1951 : Après treize ans d’existence, l’ABF participe à la création de l’association internationale – International Bartenders Association – avec six autres pays d’Europe : l’Angleterre, le Danemark, la Hollande, l’Italie, la Suède et la Suisse. Et en 1952, le premier concours international de cocktails est organisé à Paris sous l’égide de la marque Cinzano.

 

   A la même époque, un traiteur du nom de Charles Rowan Scott, amoureux de la profession, propose à l’Association d’organiser un concours national pour les jeunes barmen : la fameuse Coupe Scott qui élit, depuis, chaque année, le meilleur jeune professionnel.

Pourquoi j'ai créé la Coupe Scott ? (devenue La SCOTT)

Par Charles Rowan Scott

"J'ai créé, il y a vingt-cinq ans, Les Etablissements SCOTT-TRAITEUR, spécialisés dans l'organisation de réceptions à domicile.Nous faisons appel à des maîtres d'hôtel, barmen, sommeliers, etc... qui ont la plupart du temps une activité de base et pour lesquels ces vacations ne constituent que des extras. Je fus très rapidement frappé par la moyenne d'âge relativement élevée du personnel employé. Ayant interrogé quelques confrères, J’ai constaté, que ces problèmes concernaient l’ensemble d’une profession.

 

Aussi ai-je pensé que, pour intéresser les jeunes gens se destinant à notre activité, il fallait stimuler leur émulation, leur donner le désir de se perfectionner, les engager à soigner et leur présentation et la qualité de leur service. C’est pourquoi, tout naturellement, m'est venue l’idée de créer une Coupe qui encouragerait les jeunes éléments de la profession à se perfectionner. Je m’en suis ouvert au Président de l’époque, Monsieur Francis Boudet, et grâce a sa compréhension et grâce a la diffusion de la Revue Professionnelle "Amphitryon", la "Coupe Scott" réunit, dès la première année, une trentaine de candidats.

Très rapidement, les Grands Syndicats Professionnels et le Commissariat au Tourisme nous témoignaient leur intérêt : les uns en nous ouvrant les portes de l’Ecole Hôtelière de Paris où se dispute, chaque année, cette épreuve : le Commissariat au Tourisme en attribuant une Médaille d’Argent au vainqueur. Certaines conditions de participation à cette Coupe constituent déjà une sélection mais, il est incontestable que, les meilleurs jeunes de la corporation ont participé à la "Coupe Scott", depuis sa création. Il m'est toujours agréable d’apprendre que tel jeune lauréat que j’ai félicité, il y a quelques années, est devenu premier barman d’un Grand Hôtel, que tel autre est premier barman à Londres, qu’un autre dirige un Grand Restaurant, etc...

Si la "Coupe Scott" n’était qu’une épreuve de sélection elle attendrait le but que nous nous sommes fixés mais, aussi, nous nous félicitons qu’elle ait déclenché un mouvement d’émulation dans les milieux professionnels de l’Hôtellerie pour encourager et améliorer la formation de nos jeunes apprentis et employés. C’est ainsi que la section Restaurateur a créé le prix "Georges Baptiste" qui se déroule également dans les locaux de l’Ecole Hôtelière. Suivant notre exemple de Grandes Sociétés de Distribution de Boissons ont également créé des prix, qui se déroulent dans toutes les Ecoles Hôtelières, destinés à récompenser la formation technique des meilleurs élèves.

 

Mes amis du Comité Organisateur et moi-même nous réjouissons du succès de la "Coupe Scott" que nous avons amené à la vingtième épreuve consécutive, non seulement pour ce qu’elle est en elle-même mais pour le désir de perfectionnement qu’elle a fait apparaître chez les jeunes de notre profession. Je renouvelle mes remerciements à tous ceux qui ont permis de donner à cette épreuve l’importance qu’il a aujourd’hui et notamment le Haut Commissariat au Tourisme, le Président François et le Président Francis Boudet et tous les membres du Comité Organisateur.